Jeune Circaète DSC5109-§lMigrateur, le Circaète Jean-le-Blanc séjourne en Afrique à la mauvaise saison et revient début mars à la Sainte-Baume. Dès son retour, le couple retrouve sa pinède pour se reproduire. L’aire est située dans un vallon boisé tranquille, loin des dérangements qui pourraient perturber la couvaison. Contrairement aux autres rapaces qui peuvent élever entre 2 et 4 jeunes, la femelle ne pond qu’un seul œuf. La nidification se solde parfois par un échec. Le faible taux de reproduction est compensé par la longévité des adultes de cette espèce. Cependant, il arrive que ces oiseaux soient victimes d’électrocutions sur les lignes à moyenne tension, en raison de leur envergure importante de 1,70 m. Spécialisé à l’extrême, ce rapace ne se nourrit que de reptiles: essentiellement les 6 espèces de couleuvres qu’abrite la Sainte-Baume et des Lézards verts qu’il repère en pratiquant un vol stationnaire, face au vent. En six mois, un couple capture 700 reptiles que ces oiseaux recherchent sur de vastes territoires dégagés, à plusieurs kilomètres de leur aire!
Circaète,  J-C TempierJeune Circaète, J-C Tempier

Voir aussi l’excellent site sur le Circaète, réalisé par notre ami Richard FREZE, également du CEN PACA.-Sainte-Baume   circa13.free.fr/index1.htm

Jeune Circaète DSC5319-§-b

Ciracète mâle DSC5530-abn

Circaète femelle J-C Tempier 18 08 07 056-§-AgbCircaète,  J-C Tempier

Circaète femelle, J-C TempierCircaète,  J-C. Tempier

Circaète, J-C TempierCrcaète femelle, J-C.Tempier

3 commentaires

  1. vos photos sont extraordinaires !je vois au dessus de ma tête de moins en moins de rapaces :c’est inquiétant !merci de votre travail
    les jeunes générations ne semblent pas s’interresser à notre belle nature ,dommage !

  2. je reviens sur votre site JEAN-CLAUDE encore merci de votre message sur facebook !moi aussi je m’interresse à la sainte baume pour les especes végétales et pour les hyménoptères;
    ici j’ai trouvé un pique-prune que j’ai photographié (coléoptère)à la cadière d’azur;les pesticides sont surement responsables de la disparition des insectes !
    toutefois j’ai identifié plusieurs éspèces d’abeilles.
    LES OISEAUX AUSSI ET LES RAPACES FONT PARTIE DE MES CENTRES D’INTERET ! à bientôt ,BEATRICE

  3. Bonjour Jean Claude
    Tout d’abbord 1000 mercis pour votre site et toutes ces photos toutes plus belles les unes que les autres. Que du bonheur!
    Je suis un peu inquiet de ne pas avoir encore revu les Circaetes cette année au Plan. J’ai noté la présence d’une buse depuis cet hiver sur le secteur fréquenté habituellement par le Circaète.Peut-il y avoir une lutte de térritoire?
    A bientot