Le Criquet migrateur à la Sainte-Baume

En balade dans les garrigues de Signes, Auriol, Gémenos, Plan d’Aups ou dans la plaine de La Roquebrussanne, à 5 mètres de vos pieds, un grand criquet vient de s’envoler. Autre surprise, la grande distance parcourue par l’insecte : un vol assez rectiligne avant de s’abattre subitement à vingt mètres de vous. C’est un Criquet migrateur ! C. migrateur Criquet migrateur L’insecte est maintenant sur ses gardes et si vous voulez tenter de le capturer, avancez très lentement. Sauf circonstances particulières, vous allez sans doute échouer… et c’est reparti pour un nouveau vol de 20 mètres. C. migrat Une fois capturé, (les fameuses « circonstance particulière » : l’insecte est empêtré dans une touffe d’herbes ou un petit buisson), vous avez la confirmation que c’est bien un Criquet migrateur car une encoche verticale sur le haut du thorax bombé confirme vos suppositions. Vous êtes maintenant certain qu’il ne s’agit pas de son cousin, très commun partout, le Criquet égyptien, lui aussi de grande taille, avec ses yeux rayés verticalement.  Criquet égyptien-2On rencontre assez rarement ces Criquets migrateurs dans les espaces naturels car ils y vivent isolés, en effectifs restreints. Pourtant, cette même espèce peut se mettre à pulluler et, par milliards, dévaster les récoltes en Europe méridionale et de l’est. On ne connaît pas précisément le ou les facteurs qui déclenchent ces pullulations. Aujourd’hui, avec la généralisation des pesticides, ces phénomènes d’immenses vols de criquets grégaires, parcourant des milliers de km, ne sont plus d’actualité en Europe. Autres critères particuliers du criquet migrateur : les gros mandibules bleu foncé évoluant vers le noir. On trouve des individus verts et d’autres bruns. C. migrCriq. migrateur

2 commentaires

  1. Belles photos. Je n’avais encore jamais observé les yeux d’un criquet ! Mais j’y serais bien attentive lors de ma prochaine rencontre !
    @+
    C@thy T

  2. déja vu et photographier dans un coin du Tarn