– Evitez les vêtements trop contrastés comme le blanc, le jaune, le rouge, le noir.

– Partez le plus tôt possible le matin car les animaux n’ont pas été dérangés par les activités humaines. Les mammifères, souvent nocturnes, n’ont pas encore achevé leur tournée. Les oiseaux chantent depuis le lever du jour, pendant 2 heures en période favorable (Mars à juin). Leur activité diminue vers 11 heures du matin.

– Soyez silencieux ! Ce ne sont pas les animaux qui doivent vous observer !  L’idéal est de les repérer avant qu’ils ne vous aient vu ou entendu. Donc, restez sur les chemins où les branches mortes et feuilles sèches trahiront moins votre présence.

– Il est inutile de marcher trop longtemps. L’idéal est de cheminer, lentement, durant  quelques minutes, puis de s’asseoir et écouter. Les animaux vous repèrent très difficilement si vous demeurez immobile. Repartez et recommencez une halte…

– Pour une fois, n’amenez pas votre chien avec vous.

– Ne stationnez jamais à proximité d’un nid d’oiseau, vous pouvez faire abandonner la nichée par les parents. Pour les rapaces, observer à très grande distance, 500 mètres au minimum en vous dissimulant sans bouger, quittez les lieux si les adultes ne reviennent pas après 2 heures.

– Munissez-vous de jumelles. Si vous désirez en acheter, les modèles 10 X 40 sont les plus adaptées à l’observation des animaux. En fonction de la qualité, tous les prix sont possibles. Une bonne paire de jumelles coûte entre 300 et 1500 €. N’achetez pas en dessous de ce prix!

– Ne ramassez pas les insectes et ne cueillez pas les fleurs: certaines espèces sont en voie d’extinction. Le mieux est de les photographier, même avec un petit appareil numérique, puis de les faire identifier par un spécialiste.

– Achetez un guide d’identification des oiseaux et un autre pour les mammifères: ne retenez que ceux qui traitent de l’ensemble des espèces d’Europe (entre 30 et 50 €).

– Si vous désirez vous intéresser à la nature, adhérez à une association de protection de la nature qui propose des sorties guidées sur le terrain.

4 commentaires

  1. Un guide d’identification des insectes et des plantes est également indispensable pour celui qui s’intéresse à tous les êtres vivants.
    Profitez des sorties organisées par le CEEP afin de se former personnellement avec de vrais spécialistes.

  2. Bonjour , voila j’ais que 15 ans et depuis mon plus jeune âge je suis trez passioner par la nature j’abiter dans une ville ou je n’est pas pus voir grand chose ensuite j’ais déménager dans un village trez beaux ou ya un lac beaucoups d’étans ect ect et je me suis mi à les observer j’ais suivit vos conseille sa marche super mais par contre je me suis fais charger par un cerf au moi de septembre ou j’ais eux une peur terrible mais jais construis une caban cacher dans la foret et le matin a 7heurs du matin il a tout sort dannimaux sanglier cerf biche ect !!! mais fo t’il avoir un trez bon appareil photo est être sufisament avoir beaucoup de passience pour fair de belle photo ?

  3. Salut, je suis nouveau ici et depuis tout petit je suis passionné par les animaux sauvages. Plus tard (à 18 ans) j’aimerais partir à l’étranger pour vivre au quotidien ma passion. Je suis plus passionné par les primates et je me suis dit qu’un petit peu de pratique ne ferais pas de mal alors depuis quelques jours j’ai commencé à me rendre dans les forets proches de chez moi. Je ne comprends pas je n’ai vu pour le moment aucun animal mise à part des oiseaux. Les forets sont assez proches des habitations et je me demande si cela peut venir de ca. De plus j’y vais surement trop tard (vers les 6 heures), je me suis dit que les animaux étaient très actifs le matin et le soir apparament pas le soir. Si jamais sa intéresse quelqu’un de parler de la nature et des animaux je laisse mon adresse email : roux.flavien@outlook.fr
    Ps: Je suis de Haute loire

  4. Bonjour et merci pour cette petite « liste » bien pratique. Du bon sens avant tout, en quelque sorte !

    Passionnée par les animaux sauvages et notamment les renards, je les photographie depuis des années. Pour cela, il faut trouver un bon coin et faire preuve de patience ! Pour les photos de nuit, j’utilise des caméras de chasse à flash infrarouge… cela donne de superbes clichés ! Utilisez-vous ce genre d’appareil ? (voir http://www.camera-chasse.net ou encore http://www.cameradechasse.com/)

    À bientôt !

    Corine